Actualité -

COVID-19 : une chaîne de transmission stoppée à l’hôpital d’Yverdon-les-Bains

Jeudi 11 juin, un collaborateur des cuisines de l’hôpital d’Yverdon-les-Bains présentant des symptômes a appliqué les directives de l’OFSP en allant se faire tester au walk-in mis en place par les eHnv.

Le fonctionnement de la structure a permis d’obtenir un résultat le jour même du prélèvement, la direction a ainsi pu prendre immédiatement les mesures nécessaires puisque le test s’est avéré positif. Toutes les personnes en contact avec le collaborateur ont pu être rapidement identifiées. « En décidant de se faire tester, notre collaborateur a eu le bon réflexe et nous a permis de stopper la chaîne de transmission » explique le Dr Julien Ombelli, directeur médical des eHnv.

Par mesure de précaution, les collaborateurs des cuisines de l’hôpital d’Yverdon-les-Bains ont reçu la directive de rester chez eux les dix prochains jours. Fort heureusement, le nombre de personne en contact avec le collaborateur testé positif est resté limité et le fonctionnement des cuisines reste assuré pour les patients et les collaborateurs. Par ailleurs, aucun patient ou visiteur n’a eu de contact à risque en lien avec cette situation. Une contamination par le biais des plateaux repas a également été exclue par l’Office du médecin cantonal.

Pour rappel, la recherche des contacts est l’une des mesures les plus efficaces pour lutter contre cette pandémie. Elle permet d’identifier les chaînes de transmission et de les interrompre en isolant les personnes malades et en plaçant leurs contacts en quarantaine. Il est donc important de se faire tester en cas de symptômes.


Découvrez Hmag, le magazine édité par les eHnv