Hmag -

Comment se passe un don du sang ?

En cette période estivale, le service de transfusion sanguine redoute une pénurie de produits sanguins en Suisse. Explications de Valérie Kunz, responsable d’équipe au sein de Transfusion Interrégionale CRS.

Où en est-on au niveau des stocks de sang dans la région ?

Pour les cantons de Vaud, du Valais et de Berne, un appel au don a été lancé car les stocks arrivent à un état critique. Les dons ont diminué de 20% alors que les vacances constituent une période difficile et que les besoins quotidiens restent les mêmes.

Comment se déroule un don du sang ?

Il faut compter environ une heure entre le moment où le donneur arrive à l’accueil et la collation. Il s’agit soit de personnes qui ont déjà donné et qui reçoivent une invitation, soit d’individus qui arrivent spontanément. Après avoir rempli un questionnaire, un entretien d’aptitude permet de savoir si la personne peut donner en fonction de son état de santé, ses voyages, etc. On s’assure ensuite que la personne possède un taux d’hémoglobine suffisant. Le prélèvement en lui-même ne dure qu’une dizaine de minutes au total. Il est important que chaque donneur ait bu 1.5 litres d’eau et ne vienne pas l’estomac vide.

Quel est ensuite le parcours du sang prélevé ?

Après le prélèvement, les poches de sang sont stockées dans un endroit à température contrôlée avant d’être transportées  sur le site de production à Berne. Le sang est d’abord testé puis préparé en trois produits différents : les érythrocytes (globules rouges), les plaquettes et le plasma. Il est ensuite redistribué au niveau du canton. Les poches de sang vont principalement être utilisées pour des victimes d’accident et des personnes atteintes de cancer ou d’une maladie sanguine.

Don du sang

Vous trouverez toutes les prochaines collectes de sang sur www.jedonnemonsang.ch. Afin d’éviter des attentes, il est recommandé de prendre un rendez-vous au préalable en ligne sur reservation.jedonnemonsang.ch.


Découvrez Hmag, le magazine édité par les eHnv