Hmag -

Lutter contre le stress au travail

Le surmenage guette plus que jamais l'ensemble des travailleurs. Le risque que la digitalisation et la course effrénée à la performance prennent le dessus sur la santé physique et mentale est bien réel.

Les chiffres sont inquiétants. Selon Promotion Santé Suisse, 25,4% des actifs se sentent épuisés. « Le burn-out, une conséquence du stress chronique, est une réalité qui se propage à une vitesse incroyable », selon Florian Amstutz, directeur du Centre régional de santé au travail.

Alors qu’il y a quelques années encore les risques chimiques et physiques étaient au centre des préoccupations, c’est aujourd’hui le risque émotionnel qui domine. « Certains métiers sont plus touchés que d'autres, mais désormais tous les secteurs sont affectés. » En 2018, le taux d’absence pour une raison médicale s’élève à 49 h par employé.

Difficulté de trouver la concentration, perte de mémoire, troubles du sommeil, ou encore vertiges : à long terme, les spécialistes constatent que le stress provoque un vieillissement accéléré des cellules augmentant le risque de dépression, de maladies cardiovasculaires et même de démence.

Les facteurs de stress sont nombreux. « Le rythme en entreprise s'est accéléré et les employés n'arrivent plus à se couper du travail, ni à se reposer. Avec la digitalisation, la frontière entre l’entreprise et la maison, les horaires de bureau et les congés, s’effrite », remarque le spécialiste. En effet, les travailleurs ont souvent accès à leur messagerie professionnelle en dehors de leur bureau, et même directement sur leur téléphone portable, ce qui implique une sollicitation constante pouvant conduire à la surcharge. En Suisse, 21% des hommes et 16% des femmes admettent travailler durant leur temps libre, selon Christine Michel, experte en santé-sécurité au travail pour Unia.

Florian Amstutz souligne la nécessité d’ajuster son comportement face au travail. « L'individu doit apprendre à prendre le temps de s'arrêter, et multiplier les temps de pause au quotidien pour se ressourcer. »

Danger : stress au travail

Pour lutter contre le stress

Les Établissements hospitaliers du Nord vaudois mettent à la disposition de leurs collaborateurs une palette de services pour aider le personnel se trouvant dans une situation de stress. Les outils mis en place visent à proposer des solutions aux personnes surmenées, mais également à prévenir la surcharge. « Depuis le début de l’année, nous avons intensifié notre collaboration, dans le but de renforcer les prestations offertes aux Établissements hospitaliers du Nord vaudois en matière de santé au travail », détaille Xavier Schueler, directeur des Ressources humaines. Entretien de santé pour les nouveaux collaborateurs, ligne de santé à laquelle le personnel peut faire appel pour être mis en contact avec un spécialiste ou encore coaching, les solutions se multiplient afin de prévenir le burn out. « Lutter contre le surmenage passe aussi par un renforcement des ressources que chacun a mises en place pour faire face aux défis de la vie », précise Florian Amstutz.


Texte : Andrée-Marie Dussault

Découvrez Hmag, le magazine édité par les eHnv