Hmag -

L’aromathérapie pour améliorer le confort des futures mamans

Si la maternité de l’hôpital d’Yverdon-les-Bains propose de recourir aux huiles essentielles avant et durant l’accouchement, c’est parce qu’elles permettent de soulager et apaiser, voire même de soigner, à condition de bien les maîtriser.

L’aromathérapie, à savoir l’utilisation des sécrétions des plantes aromatiques, est de plus en plus fréquente en maternité. Les explications de l’équipe des sages-femmes des eHnv.

À quel moment l’aromathérapie est-elle proposée ?

Les huiles essentielles peuvent être utilisées à différents stades de la grossesse ou de l’accouchement. Avant l’accouchement, la diffusion d’huile va aider la patiente à se détendre et à calmer ses douleurs, par exemple si elle souffre de nausées importantes, de tensions ou encore d’insomnie.

Comment les huiles sont-elles utilisées ?

Il existe à la maternité des mélanges d'huiles « prêtes à l’emploi » élaborés par les sages-femmes et validés par la pharmacie. Une huile appelée « soutien à l’accouchement », utilisée en massage, soulage par exemple les femmes qui ont des contractions douloureuses. En début de travail, les sages-femmes peuvent aussi proposer un bain relaxant dans une atmosphère tamisée selon les besoins de la patiente. Les huiles offrent par ailleurs une alternative à certains traitements médicamenteux (comme les anti-inflammatoires), notamment en cas de montée de lait douloureuse, de suture périnéale et d’hémorroïdes.

Pourquoi l’automédication peut-elle être dangereuse ?

Certaines huiles sont interdites chez la femme enceinte ou allaitante pour des raisons de toxicité chez le fœtus, ou parce qu’il y a un risque de provoquer des contractions. La majorité des huiles peuvent être utilisées sans danger, à condition de bien connaître les dosages et leurs voies d’application.

Aromathérapie en maternité

Diffusées dans l'air, les huiles essentielles favorisent la relaxation et apportent de la sérénité. 

 

Aromathérapie en maternité

Les huiles sont d'abord diluées dans un dispersant avant d'être ajoutées à l'eau du bain. 

 

De nombreuses sages-femmes de la maternité de l’hôpital d’Yverdon-les-Bains ont été spécialement formées à l’aromathérapie. Elles ont pu acquérir les bases théoriques nécessaires à l’utilisation sûre des huiles essentielles et sont convaincues des bienfaits qu’elles peuvent apporter dans la période de la naissance.

 

Photographie : eHnv / William Gammuto

Découvrez Hmag, le magazine édité par les eHnv